WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum WWW.INFOS-ESCALADE.BE
GRIMPER – ESCALADE en Belgique – ROCHERS BELGES –BLOCS et FALAISES DE WALLONIE - SPOTS INEDITS - TOPOS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA PREMIERE VIA CORDATA DE BELGIQUE
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum -> ECHOS ROCHASSIERS
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ads






Posté le: Sam Juil 22, 2017 3:40 pm    Sujet du message: Ads

Revenir en haut de page
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1567

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 3:25 pm    Sujet du message: LA PREMIERE VIA CORDATA DE BELGIQUE Répondre en citant

LA PREMIERE VIA CORDATA DE BELGIQUE

VIA CORDATA DE LA CROIX MOSSAY


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Situation et accès:
Liège- Forêt - Trooz
IGN : 42/7-8
Coordonnées : X 243.625 Y 141.250

VOUS Y RENDRE:

1. Par l’autoroute E25, Liège - Luxembourg, sortie n° 43 Beaufays. Rejoindre la localité, arrivé aux feux prendre à droite vers Spa, puis immédiatement à gauche, la rue de Trooz (Le Péry) qui descend vers Trooz. Arrivé en bas (rond-point) à droite puis, première à gauche Rue Fenderie, vous y êtes.

2. De Chénée, prendre la direction de Chaudfontaine-Verviers. Suivre la route sur 6 km jusqu’à la gare de Trooz, le rocher est situé en face de cette dernière, sur la rive opposée.
Au rond-point deuxième à droite puis première à gauche rue Fenderie, franchir le pont qui enjambe la Vesdre (Rue Fenderie) Pour stationner au Bief de la Fenderie (Sauf avis contraire)

EN BUS - Trooz-Fenderie

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



EN TRAIN - Gare de Trooz - juste en face des rochers.

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Google Maps: Encoder- Trooz, Ry Fenderie

GPS: Encoder - Trooz, Rue de la Fenderie.

"La Via Cordata" (Cordée) est un itinéraire qui combine la randonnée et l'escalade en empruntant au mieux les faiblesses du rocher, comme les vires en particulier et en utilisant au mieux les prises naturelles.
La progression est la même que pour l'escalade et s'effectue en cordée de 2 minimum.
Le premier de cordée, devra obligatoirement connaître parfaitement l'ensemble des techniques de progression en escalade.
Des points d'ancrages sont en place, des "poignées" métalliques, des broches classiques et des queues de cochon, qui permettent de s'assurer et qui indiquent l'itinéraire.


Quelle est la différence, entre une Via Corda et une Via Cordata

Voir ici:

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Recommandations:
Pour ne pas attirer l'attention outre mesure, restez des plus discret, veuillez s'il vous plait vous équiper au départ de la via et déséquiper vous à la sortie.
Respectez la nature, emportez vos déchets, suivez impérativement les sentes "balisées" à l'avance un grand merci pour tous.



Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Avertissement:

La via cordata est située dans une propriété privée.

L'escalade et le parcours de la via est interdit à des fins commerciales.

La via cordata est une activité " à risques"
le participant non encadré par une personne compétente doit estimer lui-même les risques qu'il prend en s'engageant dans une voie et est donc seul responsable de sa propre sécurité.

D’office les grimpeurs déchargent le propriétaire et le gestionnaire du site de toute responsabilité d’un éventuel accident et de ce qui pourrait résulter de la fréquentation du site, de la pratique de l’escalade et de la via cordata.

Comme dans l’ensemble de nos massifs, vous fréquentez les sites sous votre entière responsabilité.

le grimpeur autonome est seul responsable de sa propre sécurité, voire de celle des autres (mise en danger d'autrui).

Tout renseignement, conseil ou toute aide, ne dispense pas celui qui les reçoit ou les utilise d'évaluer les risques auxquels il peut s'exposer suite à son engagement dans la voie.

Et se rappeler que, malgré toute l'attention apportée lors de l'équipement d'une voie en falaise, nul ne peut garantir la fiabilité absolue des points d'ancrage, le risque zéro n'existe pas le croire serait un leurre.

Il faut donc ne pas accorder une confiance excessive dans les amarrages, une règle essentielle est de toujours vérifier l'équipement en place. Dans le doute, chaque grimpeur est tenu de prendre les mesures de prudence qui s'impose, cela en toute circonstance.



Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Pour l'escalade veuillez visiter ce lien:

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Description
La via est composée de [CENSORED] s "secteurs" distincts, d'amont vers l'aval : La Grosse Roche,
le Rognon des Vires, le Socle et Rognon Noir.


Ce parcours aux allures "alpin" est unique dans notre pays et se distingue notamment par son développement exceptionnel une boucle de 3km.
Il se déroule sur une colline boisée abrupt qui domine la rive droite de la Vesdre.
A cet endroit, les rives sont quasiment inaccessibles et les rochers isolés, ce qui confère au lieu une ambiance particulière.

De part la configuration très tourmentée des rochers, la progression est pour le moins sinueuse mais, bons nombre de relais (souvent rapprochés) sont à votre disposition, à vous de choisir celui qui vous conviendra le mieux. A l'instar de la texture peu ordinaire et parfois précaire de la roche (grès quartzique) cet itinéraire est particulier à tout point de vue, les esprits chagrins, les amateurs de "voies" aseptisées s'abstiendrons.

Ce qu'en dit Stéphane:


"Le parcours est varié et présente quelques passages physiques.
Il faudra aussi pouvoir se mouvoir avec aisance dans certaines traversées, les prises sont nombreuses, mais la (faible) largeur des vires et la verticalité de certains passages nous rappellent le vide sous nos pieds. D'un point de vue technique, il faudra être à l'aise avec les manipulations de base (relais - rappel) et aussi savoir judicieusement où faire relais pour éviter le tirage. Heureusement, de nombreuses possibilités s'offrent à vous".


Approche:

On démarre par un bon sentier, qui débute derrière le manoir de la Fenderie (Borne en pierre et marque jaune)


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Il monte en lacets le long de la colline, on le quitte, à la 3ième « épingle à cheveux » (Flèche jaune GR -VIA)


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



pour suivre la sente des Botteresses qui s’étire à flanc de colline, jusqu’au sommet du massif.
Au sommet du massif, prendre à gauche un sentier bien marqué qui descend sur 60 mètres, jusqu'à une ferronnerie indiquant VIA. Juste en face de celle-ci, descendre la pente puis longer la paroi, jusqu'à un "îlot" où est érigée la Croix Mossay (Attention ! Elle est fragile)


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.

]

Plan d'ensemble:


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Type d'itinéraire:
en boucle, parking-parking
Orientation générale: sud-ouest
Approche aller: +/- 15 minutes.
Retour: +/- 30 minutes.
Altitude départ via: +/-85 mètres.
Altitude maximale: +/-220 mètres.
Développement total: 3 km.
Dénivelé positif : +/- 245 mètres.
Temps de parcours via: en cordée de deux: 2h30
Temps de parcours total: 3h15.
Première intégrale - J. Keppenne -J-C Vittoz.
Cotation globale: D.
Premiere intégrale en solo: J-C Vittoz
Je sais que la pratique est mal vue, néanmoins, chacun fait...
Et ce mercredi 17 juin 2015, ce fut fait avec perso et une nouille de 20m pour le rappel et au cas où… C'est promis, je ne recommencerais plus.

Vidéo:

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Equipement:
Queues de cochon, broches classiques et poignées métalliques. Relais: maillons + chaînes.

ATTENTION! Les poignées métalliques sont UNIQUEMENT prévues pour la progression, il ne faut en aucun cas les utiliser pour l'assurage ou le rappel, seules les queues de cochons et les broches "classiques" sont prévues à cet effet, il en va de votre sécurité et de celle des autres usagers.


Matériel:

Corde de 30 mètres, descendeur, perso / longe, 4 dégaines et sangles obligatoires, le port du casque est conseillé, un rappel de 6 mètres est obligatoire (Signalé par une plaque)



Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Une cordée au rappel


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



PREMIERE PARTIE:

Grosse Roche

On attaque par un rétablissement, puis une traversée en dent de scie, jusqu'au premier relais.
La deuxième longueur "La Grande Vire"est beaucoup plus directe, jusqu'au rappel obligatoire. Attention pas trop vite ! Il fait 6 mètres et aboutit sur une vire où débute "La Traversée du Gaz" Ambiance !
Ensuite on entame le Pilier Supérieur, une longueur verticale soutenue qui aboutit au sommet ( relais sur arbre)


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



En haut à gauche un grimpeur au Pilier Supérieur


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




DEUXIEME PARTIE

Le Rognon des Vires


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Au sommet du Pilier Supérieur, poursuivre par la gauche par une sente qui descend en serpentant, puis après +/- 200 mètres rejoint la confortable Vire inférieure que l'on suit jusqu'au relais.
Un ressaut, une courte traversée (relais) puis une paroi verticale qui aboutit à la spacieuse Vire Alpine, relais. Toujours par la gauche, suivre la sente pour rallier rapidement le Socle- Rognon Noir.

TROISIEME PARTIE

Socle - Rognon Noir


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Une petite traversée oblique, suivi d'un ressaut permet de se rétablir sur une large vire que l'on suit par la gauche, relais facultatif (1broche 1queue) suit un passage déversé qui retrouve le sol et rejoint immédiatement la base du Rognon Noir pour y faire relais.

Plusieurs ressauts aboutissent sur une grande et confortable plate forme. Au relais, descendre facilement de quelques mètres, un passage vertical aboutit sur large plate-forme, suivi d'un court mur légèrement déversé qui permet de se rétablir sur une vire où l'on relaye.
Gravir directement l'éperon final pour sortir relais. Rejoindre rapidement le sentier des crêtes que l'on suit par la droite pour rentrer au bercail.


MERCI:
Pas moins de 42 séances souvent ardues, dont 25 effectuées seul, ont été nécessaires pour équiper ce parcours.
Je tiens à dire merci à José Mossay pour sa sympathie et ceux qui m'ont aidé au cours de la réalisation, Julien Keppenne, Carlo Scarnecchia, Davide Vitale, à Joe Dewez pour son soutien et à travers lui le Club Alpin Belge, avec un merci tout particulier à Stéphane Winandy

.

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Dernière édition par JCV le Jeu Juin 29, 2017 4:21 pm; édité 52 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
ken



Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 19

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 5:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Superbe Jean-Claude, que de beaux passages aériens, j'espère pouvoir t'y accompagner bientôt...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Scarnecchia Carlo



Inscrit le: 08 Mar 2015
Messages: 3

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 5:57 pm    Sujet du message: G-R Répondre en citant

En ayant fait une toute petite partie, nul doute que le reste est à la hauteur d'un grand J-C. Le dépaysement est total, on se croirait en montagne. J'ai hâte de faire l'intégrale, encore bravo pour cet énorme travail réalisé pour le plus grand plaisir du plus grand nombre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Free Eagle



Inscrit le: 17 Juin 2015
Messages: 4
Localisation: Ardenne Belge

MessagePosté le: Mer Juin 17, 2015 6:23 pm    Sujet du message: Grazie Mille J-C Répondre en citant

Merci Jean-Claude de ton invitation à ton forum. Je confirme ce que certain ont déjà écris. Ambiance Montagne çà doit être un vrai régal Smile

Au plaisir d'y aller avec toi et découvrir cette Cordata

Montagnement,

JL VN
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Berdynamite



Inscrit le: 13 Aoû 2014
Messages: 1

MessagePosté le: Jeu Juin 18, 2015 6:07 am    Sujet du message: via ferrata Répondre en citant

Merci jean-Claude pour l'invitation.

Je me ferai un plaisir de faire cette via cordata au mois de juillet avec ma belle.....

Ber Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
psotric



Inscrit le: 10 Mai 2010
Messages: 36
Localisation: East Belgium

MessagePosté le: Jeu Juin 18, 2015 7:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Belle initiative Smile

Bravo à toi pour ton dévouement et de donner du plaisir aux autres.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
VINCKENBOSCH FRANCIS



Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 28

MessagePosté le: Jeu Juin 18, 2015 10:22 am    Sujet du message: via cordata Répondre en citant

Bonjour Jean-Claude,
CHAPEAU pour le travail et +++++ceci dit que dire de plus.
Un grand merci pour le mail
Amicalement Francis
ok ok ok ok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
rampegon



Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 10

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2015 8:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bravissimo J.C. sono sempre interessanti e meritevoli queste tue esplorazioni belghe!!!

bon Garçon J. C. ceux-ci sont toujours intéressants et méritant vos explorations belge !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carl



Inscrit le: 29 Mai 2012
Messages: 39
Localisation: Brabant

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2015 4:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

GRANDIOSE ! bravo et merci monsieur Vittoz
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sika



Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 3

MessagePosté le: Dim Juin 21, 2015 7:56 am    Sujet du message: Via cordata Répondre en citant

Belle expérience ce samedi.
Je confirme qu'il faut des cordées homogènes pour la réaliser.
Nous avions des types de chaussures différents type( adidas et chaussure de rando)
A la deuxième fois, j'opterai pour des chaussures de montagne à semelle rigide ou des chaussures de trail. En aucun cas des chaussons d'escalade.
Pour les sorties des [CENSORED] s massifs, un terrain sec est préférable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
max



Inscrit le: 28 Oct 2011
Messages: 51

MessagePosté le: Dim Juin 21, 2015 9:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'atteste pas d'amateurisme ni d'improvisation dans cette cordata, comme en escalade l'attention doit être constante et comme le fait remarquer l'auteur:

"Malgré l’équipement sur broche, le massif est plutôt du style « Terrain d’Aventure » de la végétation et des cailloux sont présents sur les vires et terrasses, certaines prises peuvent êtres incertaines, des ronces grandissent dans la plupart des fissures et bien qu’elles soient régulièrement « arrachées » repoussent de plus belle."

Ceci étant dit cette course est magnifique incroyable chez nous, bravo !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
davide



Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 260

MessagePosté le: Dim Juin 21, 2015 10:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
bruno



Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 113

MessagePosté le: Mer Juil 01, 2015 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Terrible ! nous avons beaucoup apprécié et pas de doute c'est du Vittoz chapeau ok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eddy



Inscrit le: 12 Juil 2007
Messages: 20

MessagePosté le: Sam Juil 11, 2015 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Grosses discussions. Quelle est la différence entre une voie d’initiation et une voie facile. Entre un passage à engagement, un passage exposé, un passage aérien et un passage dangereux. Entre du rocher instable et délité. Une voie équipée et non-équipée. La difficulté d’une voie dans sa totalité et d’un passage spécifique.
Entre les salles, le rocher, la montagne ? Alors que certains, avec des titres ronflant, ne le savent déjà pas, comment leur expliquer la différence entre une via cordata et une via ferrata. Nous n’avons pas encore réussi à refaire le monde mais ensembles, avec nos deux carcasses vieillissantes Jean-Claude a réussi à me convaincre du bien-fondé de « sa » via cordata .

Quel travail, On s’imagine mal les kilomètres parcourus, le nombre d’approches dans le bois par des sentiers boueux, l’enlèvement de la végétation et des arbres, puis le nettoyage, la recherche du parcours, les rappels avec tout le matériel, le forage des trous dans des positions instables, le collage, puis en plus les problèmes de santé.
Evidemment on peut ouvrir une voie et l’équiper mais ici il s’agissait pour lui de défendre un concept, un parcours, mélange d’artif et d’escalade. Un travail que Jean-Claude à fait en grande partie seul pour nous convaincre avec maîtrise et brio.
J’avais répondu à son invitation avec une certaine appréhension. Me retrouver au-dessus de la flotte dans des traversées difficiles, où je ne pouvais pas demander du « sec » si mes bras ne tenaient plus, mon coude déboîtait, brr ??? Evidemment je n’avais pas le choix et je devais donc compter avec raison sur le professionnalisme de Jean-Claude.

Dans la précipitation de l’invitation j’avais oublié la moitié de mon matériel. Je n’avais que des chaussures de sport, mon baudrier et casque, quelques mousquetons à vis et une cordelette pour faire des personnelles.
Une fois en bas au départ, un rien vertical, on sent directement le plaisir de partir en cordée et de grimper.

Le rocher était après les journées de pluies encore humide, mais les grandes poignées permettaient d’avancer vite (tendinites obligent) et de chercher les positions adéquates pour faire adhérer ses pieds. Pour l’assurance il y a des queues de cochons, quelques broches, Puis il y a la corde – donc rien à voir avec le danger des chutes possibles dans une via feratta.
Comme la plus grande partie du parcours est en traversée, il faut savoir grimper, prendre les prises de mains avec précaution et se méfier, surtout pour les pieds, des petites pentes en terre, que les passages répétés vont certainement nettoyer. Le second a intérêt de maitriser les techniques pour remonter sur une corde si jamais il chute. J’attends déjà l’hiver et la neige pour pouvoir y retourner ! Alors que les chaussures de sports étaient parfaites, je regrettais parfois mes chaussures de montagne, surtout pour passer d’un massif à l’autre.
Je me demande comment ceux qui ont des chaussons passent. Je les conseille d’ailleurs de rester encordés, et pourquoi pas, comme à l’époque, dans la neige de prendre une petite pelle de jardinage à utiliser comme poignard, ou pour dégager une petite marche.

Pour retourner Jean-Claude demande avec raison de se déguiser en « randonneur » pour passer inaperçu. Certains regretteront que les rochers ne se situent pas dans un camp de nudistes. C’est je crois son projet suivant ?

Trooz – petite ville sympa avec une gare (ça existe encore) qui vaut la peine d’un détour et en face un petit restaurant-friture fabuleux. Nous avons dégusté une tortilla et une lasagne, du fait-maison, Jean-Claude avec une « Flo » (ou deux ???).
Un grand merci.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
max



Inscrit le: 28 Oct 2011
Messages: 51

MessagePosté le: Sam Juil 11, 2015 2:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Pour avoir eu le plaisir de parcourir cette cordata et sauf le respect que je vous dois ne seriez-vous pas un peu sénile, en ne distinguant pas la différence entre une via cordata et une via ferrata. Ces disciplines bien que similaires sont pourtant différentes, notamment la progression et d'un point de vue "technique"

Je cite; "Donc rien à voir avec le danger des chutes possibles dans une via feratta."

Je ne vois pas de différence, on se prend aussi du fer en passant...



Tout comme l'escalade en salle, rocheuse, neige, où glace c'est toujours de l'escalade, mais totalement différente vous en conviendrez…
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eddy



Inscrit le: 12 Juil 2007
Messages: 20

MessagePosté le: Dim Juil 12, 2015 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Max,
Nous sommes partis pour une discussion interminable.

Les « via‘s », ou passages équipés, au départ étaient installées surtout pour permettre d’atteindre les refuges et aux guides de tirer leurs clients aux sommets. Pour l’armée c’était une question de transporter troupes et armes, mais eux calculent en pourcentage de pertes et leurs activités n’ont rien à voir avec des activités sportives.
En principe les guides « assuraient » leurs clients avec une corde dans les passages équipés – (face nord blaitière, Cervin, etc). Pour ces passages nous pouvons peut-être parler de via cordata en milieu alpin ? Donc historiquement l’approche étymologique pose déjà problème.

Dans la via équipée par JC, il y a un minimum de plaquettes pour les pieds (je ne me souviens que d’une seule au départ) source possible de blessures méchantes aux genoux si on glisse. C’est peut-être hors du contexte, sauf que dans les via’s ferrata, que je connais, il y en a beaucoup plus, des dizaines ! Le danger de se blesser en heurtant l’équipement y est donc beaucoup plus grand et réel. JC a fait un travail remarquable en évaluant et limitant les risques.

Dans une via ferrata les participants se suivent à la queue-le-leu en cas de chute d’un participant il risque d’entrainer ceux qui se trouvent sur le même câble en dessous de lui. C’est la chute en domino.
En via cordata un second en difficulté peut être aidé par la corde et en cas de chute, dans les parties verticales devrait s’arrêter pratiquement sur place, et normalement personne le suit.

Une grande partie des via’s ferrata modernes, aujourd’hui, ont été crée près des centres touristiques pour pouvoir y faire passer des groupes aventures et commerciaux, en fait la plus grande masse possible de gens inexpérimentés et qui payent. Le responsable doit surveiller tout ce monde avec en réalité donc un taux de risque beaucoup plus élevé. Vous imaginez quelqu’un qui se trompe en démousquetonnant une longe. C’est déjà régulièrement le cas dans nos rochers avec les moulinettes dans des voies équipées, justement ressemblant de plus en plus à des via’s ferrata qu’à des voies d’escalade. Vous pouvez toujours essayer de l’expliquer à certains.

Dans une via cordata on passe en cordée. Il faut une expérience de l’escalade et de techniques de cordes et de l’assurage spécifique, surtout pour le premier. La préparation technique est donc différente. L’enseignement de ces techniques prend du temps. La préparation de l’activité différentie donc la via cordata de la via ferrata.
C’est commercialement moins rentable et vous comprendriez plus facilement le peu d’intérêt pour certains suscité par cette activité.

Je ne sais pas si vous connaissez la différence entre facteur de chute et force de chute. Alors qu’en rocher et aussi en via cordata une chute sur le relais ou sur sa personnelle occasionne au maximum un facteur de chute de 2. En via ferrata avec une longe d’un mètre sur un câble vertical de six mètres (voir MLD et grands malades) des forces nettement supérieures, dans l’exemple de six, sont parfaitement possibles. C’est la raison d’y utiliser des absorbeurs de choc pour essayer de dissiper une partie de l’énergie de la chute.
N’oubliez pas qu’en via ferrata « chaque participant » prend ces risques et pas seulement le premier.

Malheureusement la sécurité, le danger, etc sont des termes subjectives et aléatoires rendant difficile d’utiliser des statistiques d’accidents. L’exemple des idées venant des salles, surtout en Belgique est déjà suffisamment générateur de situations dangereuses. Le seul remède reste ce qu’on appelle « le bon sens paysan » et là il vaut mieux écouter les mandataires des rochers, ceux qui y voient les problèmes de tous les jours et surtout « les vieux », beaucoup moins sénile que vous pensez, ceux qui ont un palmarès et une expérience de l’escalade, de la montagne et des situations à risque. Au niveau de la via cordata peut-être aussi parce qu’ils ont l’expérience des voies en artif qui reviennent à la mode En plus ils sont suffisamment rebelles pour ne pas se faire impressionner, justement par des théories d’amateurs frustrés, qui sonnent bien, mais par manque de recul et d'expérience, sont souvent source d’accidents.

Je crois que vous avez mal compris ma phrase au niveau de la via cordata « donc rien à voir avec le danger des chutes possibles dans une via ferrata ». Je défends seulement le fait qu’il faut voir la sécurité comme un ensemble, mais que je considère le risque pris par la majorité des organisateurs, participants, etc beaucoup plus grand dans les via’s ferrata. La via cordata de JC, par son concept et les valeurs qu’il y défend, offre la possibilité de découvrir une activité sous un autre aspect, que je considère donc moins dangereuse qu’une via ferrata classique. Quand je monte avec quelqu’un de la mer de glace au montenvers par les échelles, je l’assure souvent avec la corde. Est-ce que c’est alors une via cordata, une via ferrata ou simplement une via d’échelles ? En effet ce n’est qu’une question d’approche au niveau de la sécurité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bobo



Inscrit le: 14 Sep 2015
Messages: 19

MessagePosté le: Jeu Sep 17, 2015 8:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Génial rien à voir avec une ferrata, bravo pour cette réalisation, quel travail
merci ok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
v.sacre



Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 7

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2015 9:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Effectuée hier par un temps bien agréable.

Cordée de [CENSORED] s en flèche donc un peu laborieux pour passer la corde en double dans les points d'assurance.

A refaire au plus vite en cordée de deux avec un corde plus courte pour moins perdre de temps.

(J'ai juste noté une zone en sortie du secteur 2 sur laquelle il manque pour moi un point d'assurance en sortie d'un passage physique avant d'arriver au relais)

Merci pour la réalisation et le boulot effectué!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1567

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2015 1:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut,

Je suis tout ouïe aux remarques, le secteur 2 c'est le Rognon des Vires ?

Peux -tu être plus précis.

Dans la sortie, il y a un arbre ou l'on peut assurer (sangle)

Merci
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
v.sacre



Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 7

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2015 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A vrai dire, en relisant la description du topo, cela devrait davantage correspondre à ce passage du 3ème secteur:

"...suit un passage déversé qui retrouve le sol et rejoint immédiatement la base du Rognon Noir pour y faire relais."

Il n'y a à priori pas de point d'assurance à la toute fin du passage déversé. Si ça ne pose pas trop de problème pour le 1er de cordée (vu qu'il y a un point avant). Une chute du second en revanche (avec le dernier point enlevé) pourrait être problématique.

Après il est possible que quelque chose m'aie échappé sur place.
Il ne s'agit pas là d'une critique!

Merci encore.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1567

MessagePosté le: Lun Sep 21, 2015 4:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il s'agit effectivement du passage déversé du Socle, je crois bien qu'il il à une broche en fin de traversée, l'ayant déjà réalisé avec plusieurs personnes qui étaient en second, elles n'ont rien trouvé de particulier.
Comme dit précédemment, je prend bonne note de ta remarque et j'y remédierai si nécessaire, encore merci de ta collaboration.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
GERARD



Inscrit le: 23 Oct 2015
Messages: 1

MessagePosté le: Dim Oct 25, 2015 6:10 pm    Sujet du message: Via Crodata Croix Mossay Répondre en citant

Bonjour tout le monde,

Aujourd'hui, 10 h 30 rencontre avec JC au Bief de la Fenderie, ainsi que des Bruxellois qui étaient venu tenter l'aventure malgré une météo pourrie, c'était une première pour moi dans ce type d'escalade, car j'ai fait de la Via Ferrata, des parcours aventures, de l'escalade en falaise, etc... mais jamais de la Via Cordata, et je peux vous assurer que c'est une très belle expérience. La météo s'annonçait plutôt maussade, avec une bruine bien mouillante, qui ne faciliterait pas la progression dans le parcours, mais on s'est dit, on y va quand même Wink. Après environ 15 minutes de marche d'approche, nous arrivons au départ de la Via, où les Bruxellois nous suivirent afin de voir le départ.
Le début de la Via sur la "Grosse Roche" est bien équipée, les broches en queue de cochons ou "broches ouvertes" (à la Française Wink) sont très régulières et les poignées facile d'accès. Arrivé au petit relais de 6 m (où JC me "rappel" qu'il a bien marqué qu'il faut assurer une descente pour les gens qui ne lisent pas comme moi ^^) , nous descendons ce rappel, pour continuer sans trop de difficultés jusqu'à la sortie du Pilier Supérieur, une bonne petite ascension qui me rappel bien l'escalade en falaise avec comme décor une nature automnale superbe.

Arrivé au sommet, nous recroisons les Bruxellois, qui étaient passés voir dans le bas, l'évolution de la première partie, puis nous descendons vers la seconde partie "Le Rognon des Vires". Dans cette deuxième partie je n'ai pas beaucoup de chose à dire, à part que certains passages sont un peu exposé (un peu de "Gaz"), mais pas de quoi fouetté un chat ^^, un petit frottement de la corde à un endroit, ce qui freine du coup le ravalement de la corde pour le premier de cordée. Ensuite, une sortie très sympathique et facile. Après il suffit de suivre les marques jaunes que j'ai remarqué, mais dont je n'ai pas pu identifier le départ du "Rognon Noir", car dans ma tête on démarrais la plupart du temps sur un relais, et là, on approche du départ par un petit passage en diagonale, aidé d'une poignée.

Par la suite JC m'a fait remarqué qu'il faudrait surement mettre une petite main courante, juste au niveau de la première poignée, car ce petit passage en diagonale juste avant le départ, est un peu risqué en cas chute ou de roche glissante. Là j'ai fait quelques photos car le paysage est naturel et magnifique. Dans cette dernière partie, il y'a quelques beaux passages sur le bras, un départ facile mais donc les premières broches sont un peu plus éloignées que d'habitude et quelques prises un peu branlante. Arrivé au second relais, la sortie pour le second est un peu osée, du fait que la longueur de la corde offrirais un bon balancier en cas de chute, un point à améliorer peut être.
Pour la sortie, c'est un plaisir de voir le paysage de la vallée de Trooz (enfin surtout la forêt), avec un niveau abordable pour toute personnes qui à un minimum de condition physique.

Voilà, c'était ma première Via Cordata, qui plus est, avec son créateur Jean Claude, je le remercie énormément de m'avoir accompagné et guidé, car seul je penses que j'aurais mis plus de temps (vu que j'ai pas tout lu en détails hein JC Wink).
Je recommande cette Via à tout ceux qui sont friand d'aventure escalade et qui apprécie la nature.

Encore Merci JC et à bientôt pour de nouveaux sites à explorer !!!

Nicolas G.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1567

MessagePosté le: Mar Nov 03, 2015 2:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Suites aux remarques pertinentes de plusieurs utilisateurs de la cordata, notamment celle de V. Sacré, nous avons effectué quelques modifications.

Une broche a été ajoutée, à la sortie du Pilier Supérieur.

Pour mieux indiquer le départ du Socle une plaque Via est en place, ainsi qu'un câble main-courante de 5mm acier gainé en PVC, résistance 1880 kilos (suffisant dans ce cas)


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Une broche a été ajoutée à la sortie du Socle (grande sangle utile)

Une poignée supplémentaire est en place au départ du Rognon Noir elle sera utile lors d'une éventuelle hivernale.

Quelques clichés automnales pris ce mardi, ainsi que d'une cordée de [CENSORED] s au Pilier Supérieur,
peut être se reconnaîtrons t'ils...?

Bon amusement


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
psotric



Inscrit le: 10 Mai 2010
Messages: 36
Localisation: East Belgium

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2015 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

C'est quoi une cordata ? beh maintenant je sais. Smile Merci JCV qui m'a emmené là ce 15/11/2015.

C'était un peu avec appréhension que j'hésitais à faire cela car ce domaine là ce n'est pas quelque chose que je suis habitué. Je suis un novice et je dirai même que je n'ai plus la fougue de tenter tout et n'importe quoi. J'avais donc bien omis de lire tous les commentaires pour ne pas devoir m'inquiéter. j'étais aussi avec un guide hors pair.

Niveau fléchage : du début à la fin, ce n'est pas possible de se perdre.... on suit un balisage FLUO très bien indiqué.

Côté difficulté ... j'ai trouvé que me concernant c'était juste ce que je souhaitais. Ni trop peu, ni de trop. Bcp de poignée et quelques endroits sans. Par contre si j'avais été un enfant, là c'est sûr que j'aurai du utiliser un peu plus les prises dans la roche.
Côté longueur : à la fin je commençais à me fatiguer et perdre ma concentration donc c'était également parfait pour moi.

Ca donne un goût de montagne (dénivelé) tout en étant finalement proche des habitations... (les arbres avaient perdu leurs feuilles).

C'est vraiment quelque chose à essayer quand vous en avez l'occasion et il nous a fallu plus de 3H tout de même à faire cela.

Un grand merci à tous ceux qui ont participé et plus spécialement à JCV à la construction de cette via cordata. Je ne peux imaginer tout le travail que cela a dû être de faire cela.

Merci à JCV de m'avoir fait découvrir cette activité.... encore 1 après d'autres. Smile Tu es parmi les rares hyper-motivés passionnés que je connaisse et cette denrée là est quelque chose d'exceptionnel.
Un grand chapeau à toi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
bruno



Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 113

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2015 12:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour
Ton commentaire me fait sourire "Par contre si j'avais été un enfant" cette cordata n'est certainement pas destinée aux enfants, en dessous de 1mètre 55/60 certains passages peuvent êtres problématiques, rien à voir avec une via ferrata.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kim



Inscrit le: 17 Juil 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Mer Jan 13, 2016 3:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Super c'est varié et plus dur que les Spitzkoepfe th ok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pirlouit



Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 54

MessagePosté le: Jeu Mar 03, 2016 4:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Plutôt physique et magnifique ok th
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fabrizio tollina



Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 16

MessagePosté le: Ven Jan 06, 2017 10:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nous l'avons faite hier entièrement et avec le soleil. Nous étions 4 en cordée de 2, il faut quand même avoir le niveau et des bras. Très belle création félicitations ! ok ok philou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lennie



Inscrit le: 08 Avr 2016
Messages: 3

MessagePosté le: Sam Mar 11, 2017 4:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avec le beau temps annoncé, ce matin on à fait la via comme premier jour d'escalade à l'extérieur de l'année.

Et oui... C'était vraiment une randonnée d'aventure super bien balisé dans un environnement très agréable.

Ça nous a fait du bien! Un grand merci à vous.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
bobo



Inscrit le: 14 Sep 2015
Messages: 19

MessagePosté le: Mer Mai 17, 2017 9:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle belle cordata vraiment super ! Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum -> ECHOS ROCHASSIERS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Abuse - Report Abuse - Limites de service et d'intimité.
Powered by forumup.be le forum libèrent gratuitement, faites votre forum libre! Created by Hyarbor & Qooqoa
Confirmed

Page generation time: 0.333