WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum WWW.INFOS-ESCALADE.BE
GRIMPER – ESCALADE en Belgique – ROCHERS BELGES –BLOCS et FALAISES DE WALLONIE - SPOTS INEDITS - TOPOS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DESCENTE AQUATIQUE DU TRÔS MARETS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum -> Plongée,Canyoning - Nage en eau vive - Kayak – Canoë -Rafting - Hydrospeed
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ads






Posté le: Sam Oct 21, 2017 12:48 pm    Sujet du message: Ads

Revenir en haut de page
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1585

MessagePosté le: Ven Aoû 17, 2007 1:50 pm    Sujet du message: DESCENTE AQUATIQUE DU TRÔS MARETS Répondre en citant

LE TRÔS MARETS


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Jean-Claude Vittoz

SITUATION ET ACCES:

LIEGE – MALMEDY – MONT-BEVERCE
PLATEAU DES HAUTES FAGNES

CARTES:
Carte touristique du plateau des Hautes Fagnes
1/20.000 Planche 3: Région Sud-Ouest

IGN :
Sart-Xhoffraix 50/1-2
Stavelot-Malmedy 50/5-6

ACCES 1:
Du centre de MALMEDY, prendre la direction d’ EUPEN, suivre la route sur 3,3 km jusqu'à un virage très prononcé à droite. (Panneau Trôs-Marets sur le petit pont). Emprunter le chemin qui longe la rive droite du Trôs-Marets, pour stationner les voitures un peu plus loin à l'orée du bois. Remonter le sentier qui surplombe la rive gauche du ruisseau. Arrivé à un Y, descendre vers la gauche, jusqu’au ruisseau et une passerelle. Si L’on ne désire pas effectuer la première partie du ruisseau on peut démarrer de la passerelle, pour rejoindre directement l’entrée du défilé. Sinon, Poursuivre par la rive gauche, remonter le chemin pour rejoindre deux chênes, actuellement isolés. Ils dominent le cours d'eau et la 1ère cascade. (+/-30 minutes)

ACCES 2:
De la "Baraque Michel", poursuivre jusqu'à la bifurcation du Mont RIGI, descendre la route de la Baraque en direction de Malmédy sur 5 km 700, jusqu'au carrefour de l'auberge de la fagne. Prendre à droite vers Hockai, la route de l'ancienne douane que l'on suit sur 1500 mètres jusqu'au parking et le pont qui enjambe le Trôs-Marets. Suivre la rive gauche du ruisseau jusqu'aux chênes et la première cascade (environ 15 minutes.Ou continuer le chemin jusqu’à la passerelle.

ACCES 3:
Par l'autoroute E 42 LIEGE-MALMEDY, prendre la sortie n° 10 vers Hockai – Francorchamps - Mont-Xhoffraix. Arrivé à Hockai, prendre en direction de MALMEDY-EUPEN. A la sortie du village, à hauteur du panneau routier "Hockai Barré" poursuivre sur 3 km 300 jusqu'au petit pont qui enjambe le Trôs-Marets, le parking est situé à gauche.

NAVETTES:

TROS-MARETS: 5 km 300
Parking amont du Trôs-Marets et celui de la cascade du Bayehon 5 km 200
Parking amont du Trôs-Marets et celui de la cascade de Reinhardstein 8 km
Parking du Bayehon et celui de la cascade de Reinhardstein 4 km 700

AVANT-PROPOS:
Ayant pendant de nombreuses années pratiqué le ski de fond et la randonnée dans les Fagnes, je connais assez bien le haut plateau, plus particulièrement la région qui englobe la Baraque Michel, Botrange, Xhoffraix, Bevercé etc…C'est dans cette superbe contrée que coule le Trôs-Marets.

Dans sa partie aval inférieure ce pittoresque et tumultueux ruisseau prend véritablement des allures de Torrent alpestre. Le sentier qui longe la rive gauche domine le lit du ruisseau de plus de 30 mètres par endroits et de 40 mètres au sommet du Vallon
.
Ayant emprunté ce sentier, à maintes reprises et en toutes saisons, je croyais connaître le site, c'était une lamentable méprise. En effet, pour découvrir le Trôs-Marets, il était indispensable de suivre intégralement son lit, ce que, jusqu'à lors nous n’avions jamais fait. Il est vrai que dans les années 70, en Belgique le canyoning est totalement inconnu. En ce qui me concerne, c’est seulement en 81 que je prends connaissance de l’activité en lisant dans le « Clair-Obscur » un article de Jean-Claude LONDON (toujours excellent) sur le canyon d'Holçarte – Olhadibie, et c’est en septembre 1988 que je réalise ma première descente en effectuant l'intégrale du Canyon des Ecouges.

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



CHRONOLOGIE DES FAITS
Eté 2000, le mois de JUILLET est pourri et les conditions climatiques déplorables, on atteint des records concernant les températures et la pluviosité. Effectivement, cela fait maintenant 15 jours qu'il pleut sans discontinuer.

La suite, on le sait, sera tout aussi exécrable. Toutes les rivières du pays sont en crues, c'est idéal pour une descente à la nage, de toute façons, il n'y a pas grand chose d’autre à faire… Remenber ! ! la cascade du Bayehon !!! Avec ce qui tombe en ce moment ça pourrait être marrant, et le Trôs-Marets ? Du "canyoning" au Trôs-Marets, c'est complètement ridicule hormis peut-être la cascade finale, et les "rapides" du Pouhon des Cuves, c'est sans grand intérêt.

Ce 17 juillet, nous débarquons à la cascade du Bayehon, le spectacle est superbe, le ruisseau en crue dévale la pente en mugissant, aborde un toboggan de 30 mètres, puis effectue une chute de 5 mètres pour s'abattre dans une grande et belle Vasque Circulaire Blanche d'écume. Vite fait, bien fait, nous nous équipons et "jouons" avec la cascade. Dans la foulée nous prenons une série de clichés.

Une heure et demie après et 5 km plus loin, nous sommes au Trôs-Marets, nous apercevons la première cascade, bon sang quel débit! Ce que nous allons découvrir sera au- delà de nos espérances, une quinzaines d'obstacles, cascades, rapides, glissades, et sauts, s'échelonnant sur plus d’un kilomètre de longueur certes, interrompu en divers endroits par de la marche, sans grand intérêt il n’empêche, que ce ruisseau Fagnard ne peut que devenir la "Référence Belge" de descente aquatique.

Cinq jours plus tard, nous sommes de retour afin d’équiper le parcours, le niveau à descendu de plus ou moins 20 cm, ce n'est plus la même chose mais cela facilite le brochage. Par contre, la profondeur de la vasque aux Jumps reste inchangée. Ce jour-là, nous avons "sauté" et "plongé", oui plongé (plonger!! je sais on ne peut pas) à satiété.

[CENSORED] s jours après, c'est le déluge, il tombe des hallebardes sans discontinuer et nous sommes de nouveau sur place. Ce que nous voyons est plutôt impressionnant, le débit des eaux et la violence du courant, sont à leur paroxysme, Malgré le vacarme du torrent, je sens et j'entends le bruit caractéristique des galets qui roulent sous les pieds. Sans corde il est absolument impossible de tenir debout.

Arrivés au-dessus de la première cascade, nous nous rendons compte qu'il est impossible de descendre en rappel. Qu'à cela ne tienne, on peut toujours essayer en glissade, sitôt dit, sitôt fait, certes elle fût limite, mès' ti sai bin nos ôtes, (Film à l’appui). Nous avons descendu intégralement le ruisseau ce jour-là, en évitant certains obstacles, impossible à franchir car particulièrement périlleux.

GENERALITES:

Les pluies et les neiges sont fréquentes sur le haut plateau. L'eau est abondante, une multitude de ruisselets collectent l'eau des sources et les innombrables suintements des tourbières. Le Bayehon et le Trôs-Marets naissent aux environs de la fagne du Neûr Lowé, non loin du Signal de Botrange. A hauteur de la Fagne du Setay, le Bayehon part à gauche vers Longfaye, où la vallée se creuse de plus en plus pour former une magnifique chute d’eau.
Le Trôs-Marets se dirige vers le Sud-Ouest, il longe la Fagne du Setay, puis, celle du Fraineu pour rejoindre et croiser la route de Xockai-Xhoffraix, puis lentement mais sûrement la pente s’accentue et après environ 1.000 mètres atteint la première cascade départ de notre « course ».

GEOLOGIE :

Le sous-sol, du plateau des Hautes-Fagnes, est essentiellement formé de Phyllades et de Quartzites. Aux alentours du plateau, on remarque aussi d’autres roches telles que de l’Arkose, du Grès, et du Poudingue, comme, notamment au Trou Ozer.
Le Trôs-Marets est principalement composé de Quartzophyllades, avec inclusion de Grès et quartzites, particulièrement résistant à l’érosion et aux forages.

CARACTERE AQUATIQUE:

L’eau est en générale assez froide, en automne et en hiver, elle est de 4 à 7 degrés environ.

Par débit normal, le Trôs-Marets ne présente aucun intérêt pour notre discipline.

A faire par bon débit et en crues, la néoprène complète est indispensable, le parcours devient sportif et assez technique par endroits.

Pour les plus hardis, il est réalisable en gros débit, mais, il devient hasardeux à certains endroits. L’eau à la base des cascades effectue des mouvements tourbillonnaires assez conséquents, accompagnés d’une écume épaisse (Gâteau de Savoie)

La reconnaissance préalable des bassins de réception qui peuvent bien évidemment présenter des pièges, comme des branches, et ou des troncs d’arbres n’est plus possible.

En méga crues cela devient franchement risqué, voir dangereux sauf, pour les kayakistes expérimentés.

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




DIMENSIONS:


LONGUEUR : 1300 Mètres

DENIVELEE : +/- 100 m

ENGAGEMENT
: Aucun, il est possible à tout moment de quitter le ruisseau.

MATERIEL : Néoprène, et avec une C 30 on fait tout.

EQUIPEMENT: 8 Broches en place + amarages naturels.

Réalisé en juillet 2000, par JL. Putz et J-C Vittoz.

CHEMINEMENT:

A la première cascade ( Des Deux Chênes) deux possibilités nous sont offertes ; soit on pose un
rappel sur les chênes pour descendre et aboutir directement dans la vasque .(C30 ) pour ensuite remonter facilement par la rive droite, afin d’effectuer sauts, rappels, ou glissades. Soit directement par la rive droite, ou l’on se retrouve au niveau de la cascade ( 2 broches rive droite.
On poursuit sur 300 mètres sans difficultés (sauf par grosses crues) . Ce tronçon est entrecoupé de petits rapides et par la Cascade « Hérissée » rappel facultatif sur amarrage naturel. Ensuite on pénètre dans le Défilé, qui manifestement est la plus belle partie de la descente.

Sur plus de 200 mètres c’est le Jura. L’encaissement du « canyon » accuse les 30 métres. Une broche en rive gauche permet de descendre la première cascade, puis celle du « Chaudron », que l’on franchit en glissade ou en rappel (2 broches rive droite). Vient ensuite, la belle et profonde « Vasque aux Jumps » qui mesure sept mètres de diamètre. On s ‘y laisse glisser par une petite goulotte ou, on emprunte une « vire » en rive gauche, elle contourne le bassin, et autorise plusieurs sauts de 1, 2, et 3 mètres.

Un peu plus loin, on équipe la cascade « du Saut Hardi » ( 2 broches rive droite), qui effectue une chute de 4 mètres. Nous avons aussi sauté cet obstacle, mais pour ce faire, il faut pouvoir tenir debout sur le bord de la cascade. Tout dépendra du débit, et de la force du courant. Ici plus qu’ailleurs, avant d’effectuer le saut il est absolument impératif, de réaliser un sondage minutieux du bassin, car la réception se fait à un endroit précis entre des « blocs »

On continue par une succession de rapides, et de cascatelles, notamment celles de « L’émasculateur » (1 broche rive gauche), et la « Castrale » (1 broche dans le lit ).Elles portent bien leur noms, n’essayez pas de les passer en glissade. La suite du cheminement est plutôt monotone jusqu’aux rapides du « Pouhon des Cuves » puis ceux de la « Passerelle » et enfin la cascade du « Gâteau de Savoie » qui clôture la descente.

REMARQUES :

Si au cours de votre descente, certaines broches vous paraissent totalement inutiles, ces dernières vous seront certainement indispensables lors de crues plus importantes.

On observe fréquemment, à la surface des ruisseaux Fagnards, la formation d’écumes flottantes plus ou moins importantes. Elles sont très légères, grasses au toucher, de teinte blanchâtre ou brunâtre. Communément appelées « Gâteaux de Savoie » elles n’ont strictement rien à voir avec une quelconque pollution, bien au contraire, c’est un phénomène naturel provoqué par les matières humiques, qui s’insolubilisent suite à un essorage-moussage, et /ou après un brassage de l’eau sur les pierre


Biblographie :

Ardennes et Alpes n° 130 – 2001- J-C Vittoz.
Regards n° 44 SSW- -2002- Descente aquatique du Trôs Marets- J-C Vittoz
Regards n° 45 SSW- -2002- Les Cascades Isolées – Jean-Claude Vittoz


LE DEFILE


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



PLAN


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



GLISSADE A LA CASCADE DU CHAUDRON


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



CASCADE DES DEUX CHÊNES
( Débit normal )


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



CASCADE DU SAUT HARDI
(Débit normal)


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Dernière édition par JCV le Mer Mar 23, 2016 1:55 pm; édité 52 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
psotric



Inscrit le: 10 Mai 2010
Messages: 36
Localisation: East Belgium

MessagePosté le: Mer Mai 12, 2010 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je voit très bien ce coin (bon j'habite tout près)
& j'avais lu sur un forum que certains y avaient fait du canyoning en été... après un orage...
Est ce vous ?

Perso... j'aimerai y aller cette année faire cela... mais euh... je sais pas si le faire seul est un bon plan ... ni les compétences qu'il faut pour ça ou l'équipement...
J'ai 1 fois du canyoning encadré en France.

Faire cela avec juste des sandalettes plastoch & une combinaison (shorty (jambe & bras nu)) ... est ce un bon plan ? Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1585

MessagePosté le: Mer Mai 12, 2010 1:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le canyoning seul JAMAIS et même pour notre Trôs Marets, comme je le signale déjà :

Par débit normal, le Trôs-Marets ne présente aucun intérêt pour notre discipline.

A faire par bon débit et en crues, la néoprène complète est indispensable, le parcours devient sportif et assez technique par endroits.

Pour les plus hardis, il est réalisable en méga crues, mais, il devient hasardeux à certains endroits. L’eau à la base des cascades effectue des mouvements tourbillonnaires assez conséquents, accompagnés d’une écume épaisse (Gâteau de Savoie)

La reconnaissance préalable des bassins de réception qui peuvent bien évidemment présenter des pièges, comme des branches, et ou des troncs d’arbres n’est plus possible. Evil or Very Mad Confused
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
psotric



Inscrit le: 10 Mai 2010
Messages: 36
Localisation: East Belgium

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 2:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le débit a l'air d'être bien intéressant aujourd'hui
Voici qq vidéos de la zone filmé ce 14/11/2010... pour les amateurs

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



et si il y a des motivés équipés & expérimentés qui y vont.... appelez moi Smile que soit je vous filme... ou y participe..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1585

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 4:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Phil, nous l’avons descendu tel quel en méga crue, j’ai un petit film sur cette descente sur bande vidéo, il faudrait pouvoir le transférer CD, sait tu le faire ? @+ J-C
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
psotric



Inscrit le: 10 Mai 2010
Messages: 36
Localisation: East Belgium

MessagePosté le: Lun Nov 15, 2010 9:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui JC ... tu me l'as montré cette vidéo en K7 VHS & cela m'a impressioné ! ... mais je n'ai pas les moyens techniques chez moi pour convertir ça Sad

Sauf de filmer avec mon appareil photo ta propre TV mais c est pas le top mais + que rien.

Il y a qq façons de faire ça... tu passes ta vidéo sur la tv
& tu as un enregistreur disque dur avec sortie usb ou autre (pour relier au pc)
Quelque chose ainsi je pense
Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Ces vidéos... c'était pour te donner qq souvenirs... en attendant que tu convertisses ça pour le montrer à tous !

Bonne journée
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Canyoning



Inscrit le: 16 Nov 2015
Messages: 2
Localisation: Espagne

MessagePosté le: Lun Nov 16, 2015 11:19 pm    Sujet du message: plus belle descente canyoning en Belgique? Répondre en citant

Bonjour,
Merci pour toutes ces infos et le topo... Aux vues des possibilités canyoning en Belgique, il semblerait que celui-ci soit une des meilleures descentes à faire, ou dumoins un des plus complet... Je me trompe?
Passant l'hivers ici en Belgique, je cherche toutes les infos disponibles pour aller en faire quelques uns... donc si un autre passionné cherche un collègue, faites moi signe... j ai du matos et de l expérience...

PS: Super anecdote pour l'historique aussi... c'est toujours sympa de voir comment l'idée vient de découvrir ou descendre un canyon pour la première fois Wink
Shuss
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
max



Inscrit le: 28 Oct 2011
Messages: 53

MessagePosté le: Sam Jan 23, 2016 8:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est le dégel généralisé, ça devrait être OK ce w-e, si quelqu'un à des info sur le débit merci. ok2
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum -> Plongée,Canyoning - Nage en eau vive - Kayak – Canoë -Rafting - Hydrospeed Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Abuse - Report Abuse - Limites de service et d'intimité.
Powered by forumup.be le forum libèrent gratuitement, faites votre forum libre! Created by Hyarbor & Qooqoa
Confirmed

Page generation time: 0.29