WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum WWW.INFOS-ESCALADE.BE
GRIMPER – ESCALADE en Belgique – ROCHERS BELGES –BLOCS et FALAISES DE WALLONIE - SPOTS INEDITS - TOPOS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA DALLE DE BEAUFORT

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum -> COUPS DE GUEULE ET DEFOULOIR
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ads






Posté le: Sam Oct 21, 2017 12:57 pm    Sujet du message: Ads

Revenir en haut de page
JCV
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 1585

MessagePosté le: Jeu Juil 12, 2012 1:12 pm    Sujet du message: LA DALLE DE BEAUFORT Répondre en citant

La Dalle de Beaufort


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.




Situation et accès :
Liège-Huy- Ben-Ahin
IGN : 48/ 1-2
Coordonnées : X 208.600 Y 134.750


Sur la route Andenne-Namur, à Lovegnée à hauteur de l'auberge-Brasserie L'Elysée prendre à gauche un chemin carrossable (communal) qui remonte la rive gauche de la Solière et conduit en un instant, à un grand parking situé à la base de la Dalle de Beaufort.

Description :

C'est une ancienne carrière, qui présente une dalle en solide calcaire, inclinée à ± 55 degrés, elle permet une escalade d'adhérence, facile et amusante.
Orientée au sud-est, elle accuse de 25 à 35 mètres de hauteur à la Cool-Douce. La base est barrée sur pratiquement toute sa longueur par un court surplomb double qui forme un arc de cercle. Du relais de la Cool-Douce on joui d'un beau paysage, l'endroit est verdoyant.

Ouvertures et équipement effectués par Jean-Louis Putz - J-C Vittoz en juillet-août 1993.

Avertissement:

L'escalade est une activité " à risques" le grimpeur non encadré par une personne compétente doit estimer lui-même les risques qu'il prend en s'engageant dans une voie et est donc seul responsable de sa propre sécurité.

D’office les grimpeurs déchargent le propriétaire et le gestionnaire du site de toute responsabilité d’un éventuel accident et de ce qui pourrait résulter de la fréquentation de ces sites et de la pratique de l’escalade

Comme dans l’ensemble de nos massifs, vous fréquentez le site sous votre entière responsabilité.

le grimpeur autonome est seul responsable de sa propre sécurité, voire de celle des autres (mise en danger d'autrui).

Tout renseignement, conseil ou toute aide, ne dispense pas celui qui les reçoit ou les utilise d'évaluer les risques auxquels il peut s'exposer suite à son engagement dans la voie.

Et se rappeler que, malgré toute l'attention apportée lors de l'équipement d'une voie en falaise, nul ne peut garantir la fiabilité absolue des points d'ancrage, le risque zéro n'existe pas le croire serait un leurre.

Il faut donc ne pas accorder une confiance excessive dans les amarrages, une règle essentielle est de toujours vérifier l'équipement en place. Dans le doute, chaque grimpeur est tenu de prendre les mesures de prudence qui s'impose, cela en toute circonstance.



De gauche à droite:

A. La Cool-Douce: 4c
Jolie voie, franchir un surplomb pour se rétablir sur la dalle, pour une mignonne balade en dalle inclinée. Rappel de 35 mètres.

B. La Déesse Minerve: 5c
Départ commun avec Cool-Douce. Au dessus de la première broche traverser deux mètres à droite pour forcer le surplomb, relais intermédiaire.

C. Art-Rock-Café: 4
D. La Rouille: 4
E. Li Cisse de Mitan: 4c
F. Bikers: 5c pour le départ
F'. Variante: 4
G. Les Fourmis Noires: 4
H. L'Y Renversé: 4
I. La Rigole: 2.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Intérêt:

Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.


Equipement: 33 broches en place, relais rappel chaînés.
Accès:
Parking et vallon de la Solière libres - ville de Huy.
Rocher privé.
Site archéologique du Château de Beaufort, privé accès interdit.

Comme à l'accoutumée, vous fréquentez les lieux sous votre entière responsabilité et obligatoirement être en règle d'assurance.

Beaufort, un lieu chargé d'histoire...

Le Donjon de Beaufort


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Peu après les rochers en remontant le ruisseau, il existait un moulin, le Moulin banal de Beaufort et/ou de Lovegnée dont il ne subsiste plus rien. En effet, dès 1890 il était déjà à l'abandon.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Le vallon de la Solière abonde de vestiges allant du néolithique à l'époque romaine, il n'y à que quelques indices de l'occupation romaine sur ce massif.
Un temple de Minerve aurait occupé le sommet de Beaufort, une statuette en bronze de la Déesse Minerve à été découverte sur l'éperon rocheux.

Les ruines de Beaufort et son imposant rocher en 1823.


Seulement les utilisateurs registred peuvent voir des liens sur ce forum.
Registred ou Login sur le forum.



Une chapelle ou oratoire datée de 1127 a existé avant le donjon, la construction de ce dernier est évaluée à 1184 -1194.
A l'époque, les seigneurs de Beaufort avaient besoin d'un site stratégique, situation idéale, la forteresse est juchée au sommet d'un escarpement qui domine la vallée de la Meuse.

Important bastion militaire de la principauté de Liège, il pouvait résister aux hommes et aux canons, l'ensemble comportait une haute cour dominée par un donjon inabordable, Beaufort semble bien imprenable et pourtant... il n'existera plus que 30 ans.

Fin avril et juin 1430, un convoi de vivres et de munitions destiné à Beaufort est accaparé par les Hutois, qui ensuite, assiègent la place forte qu'ils saccagent, pillent et détruisent le bastion qui leur avaient si bien tenu tête jusqu'à lors.

En cette fin de printemps 1430, Beaufort devient une ruine... définitivement.

Bibliographie:
Aperçu historique de Colette Mattelaer-Detry (MERA) Les énigmes du château de Beaufort. Beaufort lez Huy et son site.
Regards UBS n°23 - 1996 - Topo - J-C Vittoz.
Blocs et Falaises de Wallonie - 2002 - J-C Vittoz


Dernière édition par JCV le Mar Jan 28, 2014 8:22 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WWW.INFOS-ESCALADE.BE Index du Forum -> COUPS DE GUEULE ET DEFOULOIR Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Abuse - Report Abuse - Limites de service et d'intimité.
Powered by forumup.be le forum libèrent gratuitement, faites votre forum libre! Created by Hyarbor & Qooqoa
Confirmed

Page generation time: 0.145